JOURNAL AFRICAIN de
STATISTIQUES APPLIQUEES

Théorie des Probabilités et Statistiques Appliquées
Méthods, Codes Informatiques, application aux données dans tous les domaines



Journal contents / Contenu du Journal

Volume 6, Numéro 2, Année 2019

Olusegun Sunday EWEMOOJE,Olukemi Grace ADEBOLA,Femi Barnabas ADEBOLA,
Plagiarism and Examination Malpractice: Persistent Examples of Academic Dishonesty, pp. 723-739
DOI : http://dx.doi.org/10.16929/ajas/2019.723.239
ABSTRACT
ENGLISH Academic dishonesty has remained endemic in higher institutions of learning regardless of efforts made to checkmate it. Earlier researches on state of academic dishonesty among the academia uses traditional methods which leads to false or non-response, however use of randomized response techniques have been shown to be theoretically more efficient than traditional method with a few applications. Therefore, this paper assessed level of plagiarism and examination malpractice by applying improved randomized response technique for two sensitive attributes (IRRT2) and then compared it with the traditional method of data collection. An online survey was conducted through use of google form with 240 persons responding from Africa, America, Asia and Europe. Results showed that highest level of plagiarism was recorded among middle career academics; 10-19years. Plagiarism and examination malpractice were shown as persistent problems in institutions of higher learning. This work also revealed that, it may be necessary to de-emphasize over dependence on certificates and journal articles as main vehicles of promotion among the academia as this will in effect reduce desperation among both lecturers and students. The study also recommends the use of IRRT2 instead of traditional method as it leads to optimal results

FRANCAIS La malhonnêteté académique est restée endémique dans les établissements d'enseignement supérieur, malgré les efforts déployés pour la combattre. Des recherches antérieures sur l'état de la malhonnêteté académique parmi les universitaires utilisent des méthodes traditionnelles qui conduisent à des fausses réponses ou à des non-réponsse. Cependant, l'utilisation de techniques de réponses aléatoires a été démontrée théoriquement plus efficace que la méthode traditionnelle avec quelques applications. Par conséquent, cet article évalue le niveau de plagiat et de pratiques non-orthodoxes en appliquant une technique améliorée de réponses randomisées pour deux attributs sensibles (IRRT2). Puis elle est comparée aux méthodes traditionnelles de collecte de données. Une enquête en ligne a été réalisée dans la plaeforme Google, auprès de 240 personnes d'Afrique, d'Amérique, d'Asie et d'Europe. Les résultats ont montré que le plus haut niveau de plagiat est enregistré parmi les universitaires de carrière intermédiaire (10-19 ans). Ces travaux ont également révélé qu'il serait peut-être nécessaire de minimiser la dépendance excessive vis-à-vis des certificats et des articles de journaux en tant que moyen principal de promotion parmi les universitaires car cela réduirait le désespoir des enseignants et des étudiants. L'étude recommande également l'utilisation de la méthode IRRT2 au lieu de la méthode traditionnelle car elle conduit à des résultats optimaux.

Citer cet article
Olusegun Sunday EWEMOOJE,Olukemi Grace ADEBOLA,Femi Barnabas ADEBOLA, (2019). Plagiarism and Examination Malpractice: Persistent Examples of Academic Dishonesty. Afrika Statistika . Volume 6(2), pp 723-739
Doi : http://dx.doi.org/10.16929/ajas/2019.723.239













JAS
AJAS
...

ok